Comment j'utilise le Myosotis (myosotis alpestris)

J'utilise cette plante aux fleurs légères comme fond d'écran!( si j'ose dire!) pour mettre en valeur les plantes à floraison printanière (comme vous pouvez le constater sur les photos ci- dessous).Le myosotis offre son généreux décor du début avril à la fin Juin. On pourrait le garder un peu plus longtemps mais il finit par étouffer ce qui l'entoure et son aspect est de moins en moins esthétique surtout quand l'oïdium s'en mêle. On se procure facilement en jardinerie les graines pour les variétés roses, bleues ou blanches. Il est cultivé en "*bisannuelle". J'effectue le semis en juin, en godets à la mi-ombre. Je repique (toujours en godets) fin juillet et j'installe en massifs, en place définitive, d'Octobre à fin Novembre. Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez essayer, en Septembre-Octobre, de trouver en jardinerie (en godets), les plantes déjà fleuries, prêtes à installer dans les massifs. Cependant, peu de magasins offrent ce produit au stade de la floraison.

*plante dont le cycle végétatif s'effectue sur deux années.Semis en été et floraison au printemps suivant.

Conseils: Le myosotis produit souvent des semis spontanés que vous pouvez utiliser mais ne répétez pas l'opération une seconde fois car les plantes récupérées ne donnent plus autant de fleurs.

Si en fin de parcours(ou même avant) les touffes se sont trop développées et gênent les voisins, n'hésitez pas à ôter les tiges trop longues et utilisez-les en bouquets pour mettre en valeurs, les roses, par exemple.

Avec les tulipes - avant, il y avait les jacinthes - on peut aussi utiliser les narcisses .
Renoncules, tulipes, anémones, giroflées.
Pensées, alysses(jaunes)
Giroflées, pâquerettes, pensées
Anémones, pâquerettes
RETOUR