Entretien du bassin

Aspect de l'eau

Si l'on habite dans une région où le gel est important, il est indispensable de rentrer la pompe(s'il y en a une!).

En ce qui me concerne, habitant en Ch-Mme, je ne prends pas cette précaution( par pure paresse). Avant une période de froid annoncée, je dépose dans les bassins des bouteilles en plastique à moitié remplies, des cuvettes où un fagot de sarments de vigne pour éviter que la poussée de la glace ne fasse trop de dégâts sur les structures du bassin.

Pendant l'été, pour éviter que l'eau du bassin ne se réchauffe trop, je laisse la pompe fonctionner en permanence pour alimenter la cascade et ainsi rafraîchir et oxygéner l'eau. Ne pas attendre que les poissons viennent "bailler" en surface.

 

Nettoyage(cliquez)

Au début, je vidais plusieurs fois par an le contenu du bassin et j'enlevais tous les détritus organiques. Ensuite, je refaisais le plein avec l'eau du puits et immanquablement, les algues filamenteuses se réinstallaient de plus bel.

A partir du deuxième printemps, au cours du nettoyage, je n'évacuai plus que la moité de la vase pour ne pas trop bouleverser l'équilibre du milieu. Depuis, je procède de la même façon, une fois par an, au printemps.

En ce qui concerne les plantes, à la fin de l'hiver, je retire les paniers, j'enlève les feuilles et les tiges mortes. En plus, pour les nénuphars, je prélève le trop plein de rhizomes pour éviter un envahissement trop rapide.

Quant aux papyrus, je fais des boutures tous les deux ans pour remplacer les anciens qui ont vite fait de remplir le panier et de ne plus avoir une croissance suffisante.

Niveau de l'eau

Pour évacuer le trop plein, à cause de fortes pluies, où parce que l'on a oublié d'arrêter la pompe du puits au cours d'une remise à niveau, il faut prévoir des trous d'évacuation entre le liner et la bordure de pierres.

En période de fortes chaleurs, il faut veiller à maintenir le niveau.Plus la végétation est importante, plus il ya consommation d'eau.

Avant l'hiver et pendant l'été

Si l'on habite dans une région où le gel est important, il est indispensable de rentrer la pompe(s'il y en a une!).

En ce qui me concerne, habitant en Ch-Mme, je ne prends pas cette précaution( par pure paresse). Avant une période de froid annoncée, je dépose dans les bassins des bouteilles en plastique à moitié remplies, des cuvettes où un fagot de sarments de vigne pour éviter que la poussée de la glace ne fasse trop de dégâts sur les structures du bassin.

Pendant l'été, pour éviter que l'eau du bassin ne se réchauffe trop, je laisse la pompe fonctionner en permanence pour alimenter la cascade et ainsi rafraîchir et oxygéner l'eau. Ne pas attendre que les poissons viennent "bailler" en surface.