RETOUR Faune du jardin  RETOUR Accueil

Jeune coucou au jardin

Nous avons crée notre jardin en 1976 et à ce jour (27-06-2017) nous n'avions jamais eu l'occasion de voir "en vrai!" ce spectacle étonnant.

 

Nous venions de nous absenter une semaine. Au retour, j'ai aperçu à plusieurs reprises un oiseau de la taille d'un gros merle qui se déplaçait rapidement en passant d'un arbre à l'autre sans jamais stationner assez longtemps pour être observé. Seule certitude (ou presque!), il s'agissait sûrement d'un jeune avec des plumes très courtes à la queue. Ses déplacements étaient effectués dans un rayon très restreint. Au deuxième jour, j'ai pu à la jumelle, distinguer les couleurs du plastron. Je ne savais toujours pas exactement à qui j'avais à faire.

Ce n'est qu'au troisième jour de pistage, que nous avons compris qui était l'inconnu. Nous avons remarqué le manège de deux petits oiseaux, genre fauvette ou accenteur mouchet, qui ravitaillaient le gros balourd.

Donc, nous avons pensé à un jeune coucou. Vérification immédiate sur internet et pas de doute, c'était bien un jeune "Cuculus canorus"....et ce n'est pas un gros mot! Plus simplement, c'est le coucou gris.

Les photos ne sont pas de bonne qualité , mais ce sont les nôtres et nous ne sommes pas équipés pour ce genre de clichés! J'ai réussi une vidéo ou l'on voit l'un des parents nourriciers donner la becquée à leur gros protégé!

Les deux petits oiseaux se relayaient à un rythme très soutenu. Par moment, c'était un ravitaillement toutes les cinq minutes! et si ça n'allait pas assez vite à son gré, il le faisait savoir en piaillant et en agitant ses ailes. Je pense que la nourriture était essentiellement composée d'insectes.

Nous avions pris l'habitude de les rencontrer très souvent au cours de nos déplacements dans le jardin. Ils nous laissaient approcher à moins de dix mètres......mais en restant toujours vigilants.

Plus le joli "bébé" grossissait, plus les parents étaient sollicités....et épuisés, je suppose! Les plumes de la queue et des ailes s'allongeaient et nous pensions qu'il n'allait pas tarder à prendre son indépendance.

Au six ou septième jour, en fin d'après midi, je ne voyais plus nos trois habitués. Je trouvais ça bizarre. J'entreprends alors un tour complet du jardin et j'allais rapidement comprendre ......!

Notre beau"bébé" avait été victime d'une attaque d'un des cinq ou six chats qui chassent dans notre jardin. Nous, nous n'en avons pas , ce sont ceux des voisins......! Malgré ça, tous les ans, nous avons de nombreuses nichées qui réussissent à prendre leur envol.

Fin de l'histoire.....mais, je ne me fais pas trop de soucis pour l'espèce "coucou" car en cherchant des renseignements sur cet oiseau, j'ai appris que la femelle coucou, peut déposer de 7 à 10 oeufs dans autant de nids différents Alors finalement, ce n'est pas plus mal que de temps en temps les prédateurs prennent leur part...il faut que tout le monde mange!

Un détail m'intrigue....à aucun moment, nous n'avons remarqué la présence de la femelle coucou dans le secteur.

 

Si vous voulez en savoir plus sur le coucou gris, cliquez sur le lien

http://www.oiseaux.net/oiseaux/coucou.gris.html